Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

Psaume 144

Psaumes 105

1905 - 2005 Centenaire de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat

(2005)

Les protestants et la laïcité

En cette année de commémoration de la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat, dite loi de 1905, la presse consacre de nombreux articles à l’événement. Parmi eux, ParisObs, édition parisienne du Nouvel Observateur, propose dans son édition du 20 au 26 janvier 2005 un dossier complet de Catherine Erhel et Louise Couvelaire sur : Elus et lieux de culte. Le circuit des subventions. Dans ce dossier très riche, on peut lire notamment : « Seule l’Eglise protestante applique la loi de 1905 à la lettre. »

Pourtant, les protestants sont aussi les seuls à réclamer un toilettage de la loi de 1905, et le pasteur J.A. de Clermont, président de la Fédération protestante de France de protester : « Nous sommes discriminés ». Tandis que Jean Baubérot, titulaire de la chaire Histoire et sociologie de la laïcité à l’Ecole pratique des hautes études, s’exprime dans ces termes : « Il faudrait situer la question de la laïcité à l’échelon mondial. Croire que la France est le seul Etat laïque est une aberration (…) Aucun pays ne peut prétendre à une laïcité absolue. Il est important de revenir aux fondamentaux de la laïcité : la non-domination des religions sur l’Etat et la société civile ; la liberté de conscience, de culte, de religion et de convictions. Et puis l’égalité entre religions et convictions (Le Monde du 5 janvier 2005 : L’enjeu de la commémoration de la loi 1905 est la diversité culturelle », propos recueillis par X. Ternisien.)

Autant de sujets de réflexion qui nous invitent à vous proposer sur www.protestants.org, portail Internet de la fédération protestante de France, un dossier sur la Loi de 1905 en trois points :

• Regards croisés sur l’histoire de la loi et ses racines protestantes ,

• Travaux, analyses, propositions de la Fédération protestante de France ces derniers mois,

• Place des religions dans la cité, à l’école et plus largement dans l’espace communautaire européen.